La plongée dérivante – Se déplacer sans bouger

Vous avez toujours rêvez de pouvoir voler ? Vous adorez passer du temps sous la surface ? Une solution parfaite s’offre à vous, la plongée dérivante.

Laissez vous porter par le courant et détendez-vous. Lors de ces plongées, la seule chose à faire est de se relaxer et profiter du spectacle, pas besoin de se soucier de la direction ou même de devoir nager.

Bien que les dérivantes ne demandent pas beaucoup d’efforts, les courants peuvent, dans certaines situations, se montrer dangereux. Il faut donc rester vigilant à tous moments.

Voyons donc les spécificités de ce type de plongée plus en détail :

Qu’est ce que la plongée dérivante ?

La plongée dérivante est exactement ce que le nom indique, on se laisse dériver à l’aide du courant.

A l’inverse de ce que l’on apprend en débutant la plongée, il faut partir dans le sens du courant et se laisser porter. Ce type de plongée s’effectue depuis un bateau qui viendra vous chercher au point de sortie au lieu d’avoir à se battre contre le courant et devoir y retourner soi-même, le courant étant souvent trop fort pour pouvoir palmer contre de toute façon.

Ecoutez votre guide

Lors de la plongée en dérivante,  les courants peuvent être un risque et le guide est celui qui connait le mieux cette zone et peut le mieux vous conseiller. Ils connaissent la force des courants et les particularités du site. Il est donc recommandé de plonger accompagné par un guide.

Si vous plongez indépendamment d’une structure, n’oubliez pas de vérifier le sens et la force du courant en vous mettant à l’eau juste avec votre masque et vos palmes avant la plongée. Si le courant est trop puissant, il vaut mieux changer de site pour éviter les problèmes qui peuvent surgir.

Les courants sont générés par les marées et le vent et sont donc susceptibles de changer rapidement. Il faut donc toujours être vigilant et observer les signaux qui vous entourent. De plus , les courants ne font pas que vous porter, certains courants poussent vers le haut ou tirent vers le fond. Ils s’appellent respectivement les courants ascendants et descendants et sont des pièges a éviter. Comme vu précédemment, suivez donc les recommandations des guides locaux qui connaissent la topographie des lieux.

Techniques de plongée dérivantes

Avoir le bon équipement

Lors d’une dérivante, comme pour n’importe quelle plongée, n’oubliez pas de prendre avec vous votre ordinateur et de bien surveiller votre limite de non décompression et votre profondeur. Les courants peuvent vous entrainer plus profond que prévu sans même s’en rendre compte.

L’équipement essentiel que chaque plongeur doit avoir sur soi est le parachute de plongée afin d’être visible par les bateaux en surfaces. Ils peuvent être utilise de deux façons différentes. Soit en étant gonfler en permanence pour être suivi depuis la surface, soit en gonflant le parachute en fin de plonger pour signaler sa position et être visible de loin. Il est aussi possible de tracter une bouée  avec un drapeau pour se signaler a toutes les autres personnes présentes autour.

Un autre accessoire utile à avoir sur soi est le crochet de récif. Pour pouvoir s’accrocher au récif, cela permet de rester sur place sans devoir se battre contre le courant

Si vous utilisez un crochet, veillez à bien savoir l’utiliser pour ne pas endommager le récif alentour.

ATTENTION : N’accrochez JAMAIS votre crochet aux coraux mais SEULEMENT aux roches. De plus, vérifiez que le crochet est bien fixe et ne va pas de détacher et détruire les coraux alentours en trainant sur le fond. De nombreux parcs interdisent l’utilisation des crochets pour protéger les récifs.

Bien ranger ses accessoires

Pour profiter au maximum de votre dérive, le mieux est de ranger ses accessoires de façon « streamline », c’est-à-dire sans trainée trop importante. Pour ce faire, rangez vos accessoires dans les poches disponibles ou attachés à votre gilet stabilisateur sans les laisser se balader. Il faut pouvoir y accéder facilement et sans avoir à regarder en cas de soucis.

Il peut être recommandé de laisser les gros accessoires, tel que les appareils photos avec des phares sur le bateau pour me pas être trop encombré. Les gros volumes servent de point d’appui pour le courant et vont donc être dur a utiliser dans une position stable. Ils détournent aussi votre attention et vous pouvez ne pas faire attention aux courants changeants. Il est préférable de prendre une GoPro ou un appareil compact pour prendre des photos.

Adopter le bon comportement

Pour profiter au mieux de votre plongée, il faut avoir une bonne position et une bonne flottabilité et donc un bon lestage.

La position optimale est allongée, environ 1 mètre au-dessus/à coté du récif. La zone sur laquelle le courant peut s’appuyer est alors minimisée et vous pouvez profiter plus calmement de votre immersion. Être près du récif, réduit aussi la force du courant, qui est brise par les irrégularités, tel que les rochers ou coraux.

Pour faire une plongée dérivante réussie, il est important de rester proche de son binôme. Les courants n’ont pas la même force en fonction de la profondeur. Même a un mètre de différence, deux plongeurs peuvent dériver a des vitesses différentes. Il faut donc appliquer le principe du binôme et de la palanquée au pied de la lettre.

En cas de séparation, il existe une procédure spéciale prévue. Vous devez rester sur place, ou dans le cas présent laissez vous porter et regarder autour de vous pour une minute maximum avant de remonter à la surface et de vous réunir avec votre binôme.

A tout moment de votre plongée, il vous faut être attentif à votre environnement. Observez les poissons, les particules en suspension et les plantes qui vous entourent pour voir les changements de courants. La turbidité de l’eau est aussi un bon indice. Si vous voyez une eau trouble devant vous, il peut s’agir d’un changement de température ou d’un courant allant dans une autre direction.

Les coins sont aussi des pièges car ils peuvent créer, en fonction de la topographie, des courants ascendants ou descendants.

Ne pas se battre contre le courant

Tout l’intérêt de la plongée dérivante est de se détendre et de ne pas faire d’efforts.

Si vous nagez a contre-courant, vous allez vous fatiguer très vite et donc vider votre bouteille rapidement sans avoir le temps de profiter de la plongée.

Pour nager et vous déplacer, il faut nager à angle droit par rapport au sens du courant pour être le plus efficace possible.

Pour en apprendre plus, vous pouvez faire votre spécialité Padi plongée dérivante. Les prérequis sont :

  • Avoir 12ans minimum
  • Être certifié Open water Diver

Cette spécialité peut être faite en une journée. Elle se compose de 2 plongées et d’une partie théorique.

Pour expérimenter de magnifiques plongées dérivantes dans un cadre sécuritaire, rendez visite à Dragon Dive Komodo, expert dans le domaine.

Bonnes bulles !!

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
×